Les Etats-Unis, paradis du piratage de CB ?

1432015534oreroL’entreprise américaine de sécurité informatique FireEye a publié une étude sur le piratage des cartes bancaires au États-Unis. Selon la société, les vols d’informations de carte bancaire est toujours monnaie courante au États-Unis. En 2015, la société a répertorié une 20ène de nouveaux logiciels malveillants destinés aux systèmes d’exploitation des machines carte bancaire.
Ces fraudes sont beaucoup moins nombreuses en Europe. Les États-Unis n’utilisent pas la norme EMV (Europay Mastercard Visa) qui est utilisée en Europe. La norme EMV utilise la puce présente dans les cartes bancaires pour vérifier l’authenticité de la carte et de la transaction. Les commerçants américains commencent à s’équiper de machines capables de mieux vérifier les cartes, mais les coûts et les retards de livraison de nouvelles machines freinent cette évolution. Les hackers profitent de ce retard pour continuer de voler les informations des cartes bancaires. Beaucoup de paiements peuvent être effectués sans avoir besoin de composer son code, sans signature et sans demande de pièce d’identité. Certain malware se cachent dans les systèmes d’exploitation des terminaux de paiement et volent les données des cartes des clients.
Depuis le mois d’octobre dernier, ce sont les commerçants américains qui sont responsables en cas d’une fraude de carte bancaire due à un problème sur leur appareil. Les commerçants doivent fournir un système de paiement totalement sécurisé. Cela a entrainé une forte de mande pour de nouveaux terminaux de paiement d’avantage sécurisé.